puppetindustries

Mr Puppet naît dans les années 70 en Suède et fait ainsi partie de la première vague du graffiti scandinave. En 83, il commence à écrire son nom sur les bus locaux. Puis, pendant plusieurs années s'attaque aux lieux désaffectés, et réalise quelques fresques murales. Il finit par s'approprier une dernière dimension de l'espace : la toile.Avec ses oeuvres qui nous content des histoires surréalistes; mêlant la figuration à l'abstraction avec un style linéaire et quadrillé, Puppet fait parler de lui dans le monde entier.


Gilbert1

L’artiste francais Gilbert1 est un touche à tout issu de la culture graffiti/street art, un plasticien qui travaille dans la rue et les lieux abandonnés comme en atelier.
S’étant exercé longtemps à la calligraphie et typographie, il s’exprime désormais par des figures abstraites et déstructurées qui représentent les traces d’une société décadente, utilisant différentes techniques comme la peinture, la sérigraphie, la sculpture, l’installation, la vidéo. Il a développé un univers d’apparence chaotique, brut et authentique, dynamique et puissant, lié à une recherche de mouvement et de déformation de l’espace, qui symbolise une forme d’urgence.


Fred Le Chevalier

Samedi c'est jour de fête, il pleut, il grince, le monde s'écroule mais on n'est pas là pour se faire engueuler. Samedi c'est jour de liesse et si elle n'existe pas on fera comme si elle était là. Le matin collage sur le mur d'oberkampf vers 09H30. La journée exposition ponctuelle et éphémère de dessin au café restaurant " La place verte". A dix sept heures c'est le vrai rendez vous inauguration...


Mimi The Clown

"Pochoir vivant, être bidimensionnel - coexistences de l'idole, de l'icône de l'idiot et du Ça effrayant -, les reflets du sujet sur l'objet troublent les miroirs sans tain des ordres publics. Ziggy Stardust, Major Tom ambigü, Star-Rockeur...Clown certes, mais tout autant Fou, Bouffon, Jocker, Paillasse-Pierrot...
Ils résument cela d'un "PUNK". Il y a des mots qu'on ne peut laisser dire, d'autres qu'on ne laissera pas passer."
Le M.U.R.


Mlle Maurice

Mlle Maurice par Laurence Laux

Elle étudie l'architecture à Lyon, déménage à Genève, s'installe à Marseille, s'envole pour le Japon.Fukushima fait naître en elle le besoin d'assembler dans l'espace urbain les figures désintégrées, atomisées mais galactiques et recomposées de l'espérance et du futur, comme au lendemain d'Hiroshima.
Aujourd'hui épinglées au gris souris parisien, ces nébuleuses d'oeuvrettes composent des galaxies colorées, une forme géométrique, un portail vers un autre espace-temps. Ponctuation de la ville par la vie, les créations de Mademoiselle Maurice questionnent, à la manière d'une parabole zen, la réalité de nos émotions. Parmi les Notes de chevet de Sei Shonagon, elles sont à inscrire sur la liste des choses qui font battre le coeur.